ACTIVITÉS RÉCENTES

Inauguration de la station d'epuration des eaux usées de Qaitouli

Le 22 Août 2009, L'ALIGEF a inauguré la station d'épuration des eaux usées de Qaitouli, caza de Jezzine. Cette station a été financée et exécutée par l'ALIGEF pour exprimer la détermination de notre Association à participer à la résolution des problèmes de l'environnement au Liban.

La décision de construire cette station a été prise en 2006 par l'ALIGEF en collaboration avec la Municipalité de Qaitouli. La conception et l'exécution de cette station ont été confiées à notre camarade Antoine Méouchi qui est un grand expert dans le traitement des eaux.

Le financement de cette station a été réalisé grâce aux donations de ses membres, des amis de notre Association et de la Municipalité de la Qaitouli.

Le traitement s'effectue par voie biologique au moyen des bactéries. L'élimination de la pollution qui se présente sous la forme de boues dans les effluents est réalisée par les bactéries qui, activées par l'apport d'oxygène, cherchent à se nourrir rapidement des boues entrantes. Une fois la nourriture consommée, ces bactéries, qui ont beaucoup grandi, se trouvent obligées de puiser dans la nourriture qu'elles ont absorbée. Cette opération transforme la pollution hydrocarbonée en boue minéralogique neutre.

L'égout se jette dans une unité de réception et de dégrillage à partir de laquelle il rejoint le réservoir réservé à la zone anoxie où les eaux brutes se trouvent mélangées à la liqueur mixte et aux boues activées. Dans cette unité aura lieu l'élimination de la pollution azotée qui la transforme en nitrate. Le processus de l'élimination de cette pollution est exceptionnel dans une station de petite capacité comme Qaitoulé.

L'effluent quitte la zone anoxie pour atteindre l'unité d'aération ou les turbines fournissent l'oxygène nécessaire à l'activité des bactéries.

En quittant le bassin d'aération l'effluent atteint le décanteur raclé où s'effectuent les opérations suivantes.

- Envoi de l'effluent décanté et chloré vers l'exutoire (ruisseau en contrebas de la station) avec possibilité d'utiliser
  l'eau traitée pour l'irrigation.
- Envoi par pompage des boues biologiques vers l'épaisseur en vue d'augmenter la cécité des boues.
- Retour par pompage d'une partie des boues vers le bassin anoxie et vers le bassin d'aération.

Les boues une fois épaissies, sont dirigées vers les lits de séchage. Les boues desséchées sont reprises des lits pour être répandues sur des terrains agricoles plantés de pins.

Le député de Jezzine Michel Hélou, ainsi que les Présidents et Membres des Municipalités de Qaitouli et des villages avoisinants, Le Vice Président du CDR, le Président et plusieurs membres de notre Association ont été présents à l'inauguration.

A cette occasion, la Municipalité de Qaitouli a offert un déjeuner au restaurant Al Chalouf à Jezzine.


     
Station Epuration Eaux Usées de Qaitouli Autour du Décanteur

     

Epaississeur des Boues Lits de Séchage

     
Le député Hélou écoute Antoine Méouchy Antoine Meouchy & Salim Khoury

     
Discours d'Elias Skaff Discours d'Antoine Méouchy

     
Discours d'Antoine Msan Roula Khaled, Christian Char & Antoine Msan

     
Elias Skaff & Antoine Méouchy Elias Skaff & Charles El Hage

     
A. Salamé, E. Skaff, A. Méouchi, J.Karam, A. Msan Hassane Dghaile

     
Misbah Natour & Maurice Ghaza Alain Cordahi & Maurice Ghazal

     
Joe Abi Aad & Josyan Skaff Habib & Hala Maaz

     
Hassane Dghaile & Alain Cordahi Christian Char, Habib Maaz & Antoine Salamé

     
Amine & Jad Mouawad Akram Azouri & Elias Houayek

     
Hala Maaz & William Saadé Pierre Debahy & Georges Méouchi

     
Salim Khoury & Mlle Cordahi Nicolas Ghanem


Joe Abi Aad & Akram Azouri